Bureau de Sécurité
Sécurité civile et policière
Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player. Obtenir le lecteur Adobe Flash
Dernière mise à jour le : 10/08/2017
10 aout 2017 : consultation du public
13 juin 2017 Be-Alert: Inscrivez-vous
20 mars 2017 - Brochure Seveso
28 novembre 2014 - Exercice IRE du 04 décembre 2014
03 septembre 2014 : Electricité - Pénurie
09 juin 2016 - Calamités
22 mars 2016
23 juin 2015 - Chaleurs excessives - Se préparer
Missions du Bureau de Sécurité civile
Gestion des enveloppes budgétaires fédérales
- Fonds globalisés
- Fonds Seveso et Nucléaire
Planification d’urgence
Avis SEVESO
- PPUI nucléaire et radiologique
- PPUI Seveso
Cellule de Sécurité
- Composition des disciplines
Gestion de Crise en phase provinciale
- Mise à disposition de la Cellule de Sécurité, de l’infrastructure nécessaire à son fonctionnement
- Préparation de la communication de crise
Préparation et réalisation d’exercices multidisciplinaires
Tutelles de certaines décisions administratives des corps d’incendie
Rôle d’expertise
Catastrophe de Buizingen
Approche multidisciplinaire des situations d*urgence
Composition
Missions
- Entretien de relations externes
- Participation Ă  des groupes de travail
- Soutien du Gouverneur
- Responsabilités particulières
- Direction et suivi de projets
Sécurité routière
Sécurité locale intégrale
- NEWS
- Bureau Provincial de Prévention du vol
Transfrontalier
Sécurité Civile
Sécurité Policière
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Transfrontalier

APPORT


Objectifs poursuivis par le projet :


Réaliser les efforts nécessaires à la mise en place de plans d’urgence concertés entre les deux régions et à la préparation des différents acteurs concernés à l’application de ces plans d’urgence.
Description des actions proposées


1. Etat des lieux : revue et analyse des réglementations nationales relatives à la planification d’urgence, accidentologie (collecte des informations sur les accidents transfrontaliers), étude d’autres expériences (analyse d’autres projets de coopération mis en place) et vérification de l’existence d’éventuels accords transfrontaliers relatifs à la gestion d’urgence sur d’autres frontières.
Compilation de toutes ces données dans un recueil transfrontalier transmis aux autorités et aux services de secours concernés.

2. Evaluation des risques et des moyens de maîtrise de leurs conséquences :

- identification des risques technologiques transfrontaliers ;
- sélection de scénarii-types d’accidents pour les installations et substances identifiées ;
- établissement d’une carte de risques reprenant la localisation des sites et autres zones critiques (harmonisation partielle des méthodologies d’analyse des risques et des critères à prendre en compte. Mise en ligne de la carte sur un site web dédié avec niveaux d’accessibilité en fonction des profils.

3. Concordance du volet transfrontalier des plans d’urgence : interface entre les réglementations et procédures applicables de part et d’autre de la frontière :

- définition commune de procédures d’alerte ;
- mesures cohérentes de prévention des accidents technologiques transfrontaliers     majeurs ;
- inventaire des moyens de lutte et de prévention => mutualisation des moyens ;
- coordination opérationnelle et stratégique ;
- mesures de protection de la population ;
- information à la population en cas d’urgence. L’ensemble de ces éléments feront l’objet d’un seul document transfrontalier. En outre, le logiciel d’aide à la réalisation des plans d’urgence et d’intervention mis à disposition de l’ensemble des communes belges sera adapté afin de contenir un volet transfrontalier.

4. Phase pilote et actions correctives : évaluation et test des mesures prises dans l’action 3.

5. Dissémination et sensibilisation :

- transmission des recommandations aux autorités locales et régionales afin d’être prises en considération pour élaborer les plans d’urgence, sensibilisation des pouvoirs locaux, sensibilisation des industriels concernés ;
- forum d’échange de vues pour les services opérationnels concernés par les plans d’urgence ;
- formation des membres des services de secours ;
- collaboration continue : mise en place de structures pour pérenniser les partenariats transfrontaliers utiles à la réalisation du projet ;
- modélisation au travers d’un schéma de coopération sécuritaire transfrontalière applicable à d’autres frontières.

       

 

Tous droits réservés - © MeaWeb